Le Tchighida du père Arthaud

5000CFA

Le Tchighida du père Arthaud 

Sur la tombe, tout le monde se détend. On avait craint un moment que le mort surgisse de sa tombe. Rassuré par le silence qui suit ce micro-micro-microapocalypse, l’homme au couteau pousse un viscéral ouf de contentement. Il remet la calebasse à son acolyte en disant :

– Voilà, tu en as pour une bonne saison !

L’autre, ombre colossale et un peu fauve, l’accueille des deux mains, délicat comme si on lui avait confié l’œuf de sa vie même. Il marque un temps de concentration, fixe le fond de la calebasse et parle tel que dans la vérité :

– Ami, l’homme doit vivre de l’autre homme. Ajoute la corde de ta vie à la corde de ma vie !

 

Catégorie :