Les frères siamois

2500CFA

Les frères siamois

Les deux frères réunis se regardent. Ils viennent de reconnaître cette façon particulière dont les jeunes Djoumévi conjuguent le verbe souffrir au présent. Notre inconnu reprend : « Je souffre. Tu souffres. Il souffre. Nous souffrons. Vous souffrez : ils ne souffrent pas. » Les jumeaux échangent un regard qui regrette cette dernière faute de conjugaison et le charmeur appelle même l’un d’eux par le nom affectueux que ses camarades de classe lui ont donné :

« Tavio ». Tavio offre toute la poitrine à l’homme chaleureux qui y pose sa tête ; sa chevelure est lourde ; un explosif y est caché. Dométo A. est atteint à l’angle du cœur et l’autre est touché dans sa chair. Puis l’homme s’enfuit, la tête froide, sans remords, sans honte.

Catégorie :