Méol

2500CFA

 

L’éternel, en bénissant Méol, n’a pas écarté les mauvais reptiles qui mordent de leur venin démagogique la masse miséreuse qui fait répandre partout ses clameurs contre  la gloire du dieu Baobab. Dans ce chaos indescriptible, le salut à toi ne va pas tout droit au pays de nos aïeux pour rendre ses fils forts, paisibles et joyeux mais à l’homme-dieu pour attiser les règlements ethniques de comptes qui finissent toujours dans les poches du royaume…

 

Catégorie :